Archives de Tag: Ikéa

glandus



les arbres
pioncent
24H/24

passent les saisons
à rien foutre

le jour
ils bouffent
de la lumière
fument des pots
d’échappement
en éructant
l’air pur

la nuit
ils picolent de l’O2
crachent des ténèbres
larguent des fumées bleues

d’ailleurs comme vous l’avez sans doute déjà noté
c’est contre productif et complètement absurde

pas étonnant
que nombre d’entre eux
finissent en chaises IKEA
en cabanes de jardin
et autres meubles
agglomérés

s’ils restent plantés là
à rien glander du tout
même pas foutus
de deviner

le poème
du livre
qu’ils rêvent
de devenir
ces branleurs !


Ode d’emploi pour (re)construire sa vie

vie à meubler

être à deux est commode
utiliser un tapis doux
pour amoindrir les blessures
1 – insérer la vis A dans le trou B
2 – reconstruire tout son je l’ego
3 – pas à pas comme un petit enfant
ouvrir son pack bonheur en kit*
(*vendu pour tout achat d’une
seconde vie à meubler soi-même)

source photo


Le nouvel appartement (Ode d’emploi)



Illustration d’en haut trouvée ici – d’en bas ici

I. Un quart de vie dans un carton Photos d’enfance vieux écrits poussiéreux Bibelots ramenés de vacances Et la chanson de Boris Vian Y a plus qu'à Se débrouiller tout seuls et faire un maximum de dégâts en un maximum de temps Appeler des amis Et accomplir gaiement les aller-retours de nos vies monotones Et accomplir gaiement les aller-retours de nos vies monotones Et accomplir gaiement les aller-retours de nos vies monotones II. Première partie de Tetris la marche turque des meubles Slalomant à angle droit parmi les colis empilés Puis l'ouverture des boîtes de Pandore L'organigramme des imbrications Et la déco bicolore Tout doit rejoindre sa place exacte Les livres dans la bibliothèque Les cd dans la cédéthèque Les dvd dans la dévédéthèque Les BD dans la bédéthèque Right where it belongs Everything in its right place Que faire de ce citron ? De quel côté des barreaux du balcon suis-je ? III. Remplir l’espace qui grandit Pour meubler mon ennui Les reflets de nos âmes immobiles Le plaisir de claquer tout son fric Et de monter des meubles en kit Astucieux faciles à déconstruire Comme un poème de Queneau Ô souvenir de mes premiers legos IV. Mettre la vis 1 dans le trou A Mettre la vis 2 dans le trou B Mettre la vis 3 dans le trou C Mettre la vis 4 dans le trou D... Te souviens-tu de nos premiers contacts ? Vois le petit empire que j'ai bâti pour toi V. Tentacules ô câbles comment relier Le suprême modem branché dans la chambre Les deux ordinateurs du bureau Le décodeur TNT du salon Le frigo Mon cerveau ? VI. Et le nouvel appartement prend vie De la syntaxe du sexe des branchements Où l'on entend déjà le chant de la télé numérique Le chant des partitions téléchargées Le chant des clics Dans quel carton avions-nous rangé Celui des amants ?

%d blogueurs aiment cette page :