Archives de Tag: jardin

.

..

avec ma femme
on a écrit un poème
à quatre mains

..

(bon là
il fait du toboggan

je le surveille
en rêvassant
quelques bribes
de vers


alors
ce
monde
euuuuuuh
est semblable
à un
jardin
un jardin d’enfants
qui s’chamaillent
– non vaudrait mieux –
qui courent partout
sous les nuages qui passent
sous le soleil
– ou plutôt tiens –
/// putain mais qu’est-ce qu’on est bien ici ///
sous le regard
de
…)

aïe
mon poème
s’est cassé la gueule



y’a comme

un p’tit bout

d’bonheur

qui r’descend

l’échelle

de l’horizon

y’a l’
dernier
brin d’lumière
qui s’barre en toboggan
vers on sait pas encore vraiment trop bien où

y’a
l’dada d’la planète
………qu’est
………monté
sur ressorts et s’emballe

y …. ………. y ‘ …… y ……….
y ……….. ….. y ……….
a tout l’tour du bac à sable
du jardin d’Grenoble
qu’est plein d’graines folles

….

y’a des parents qui crient plus que leurs mômes

y’a des ados qui chassent
des rêves le dos plié en deux

y’a surtout des gens

tout p’tits
qui font n’importe-quoi

mais bon

c’est comme ça
partout
au fond

y’a la
voiture d’Arthur Nina et Niels
qu’a repris la route des vacances
mais dans les quatre directions
et même s’ils s’ …….connaissent
……même ……………….. pas

………………y’a
toute la ville qui m’swingue
s ……………………………….k
o ……………………………….i
u ……………………………….o
s ……………………………….s
…………………………………q
l ……………………………….u
……………………………….e
et ça ça m’fait quéqu’chose
ça m’fait quéqu’chose de dingue

(j’ai oublié mon appareil photo mais j’ai quand même pris des poèmes)


La vie est un songe

Je ne peux pas nier l'existence du vide Quoique par son essence il ne puisse exister Le monde est plein de vie L'atome est fait de petits riens Le monde est plein d’un vide – Sans lequel il n’y aurait rien de Ce monde où nous évoluons – Qui donne une assez grande Liberté à d’infimes grains Avant l’heure de ma mort quotidienne Dans mon esprit vidé de toute idée Naissent des contrées hawaïennes Qui n’ont pas d’autre sens en vérité Que de jouer sur ma libido Nous voici dans un magnifique jardin A double tranchant Où poussent des arbres de vie sur des fleuves de sang Et c’est là – en plein cœur je suis là tu es là Tout ça n’a pas vraiment de sens Qui a créé tout ça ? Pourquoi ? Qu’importe d’être là c’est déjà une chance

%d blogueurs aiment cette page :