Archives de Tag: microbes

trois grains de sable
sur sept cent soixante-dix-sept milliards
proviendraient tous très vraisemblablement
d’une vieille planète géante
réincarnée

ou d’une ancienne
falaise quasi entièrement érodée
par la légère et souvent presque fugitive
transhumance du calcaire

ou d’un troupeau
de cailloux qui roupillaient
dans le lit d’une rivière

ou du sable doux
dans le souffle du

vent

(poèmes universels pour microbes)


bioman

à une époque
je me prenais
pour la guerre des étoiles
en version minuscule
on m’appelait Carboni de Calliste
je défendais la triste et ténébreuse
dame Azotée d’Alcide
en esquivant
les oxydoréductions acides
de l’infâme et infanticide
Oxygéna d’Orion
et je glissais à toute vitesse
dans ma superoxyde dismutase
en criant
glycolyse !
cyclone de Krebs !
bouclier bêta carotène !
sabre laser
je suis ta mère
je suis
Ribulose
le ribosome
ribouldingue
Borohydrure
super homme
du futur
Hexokinase
un ex maso sexuel
addict’ à l’A.D.N.
et les nuits clignotantes
où l’on voit les étoiles
je fais coucou
à Léon
mon p’tit
électron
libre qui
vibrionne à
une chance
pour un million
non loin des dunes
nuageuses d’une
nébuleuse
ionisée
ici ou bien
là-bas
ailleurs
et
qui
sait
..


e9987b0fb15561c3d50b2403f9a0802a

ce dimanche soir
notre astronaute
a fait d’la luge
dans une crotte de neige
du pif de la montagne

toi t’avais une crève qui durait
depuis cinq bonnes semaines

au retour un
quart de lune dormait
sur la banquette arrière

le ciel était couvert de nuées mauves

c’est la ville qui
brillait en bas
d’étoiles blanches
éternuées au sol

..


sais-tu que ton organisme est raciste
il n’admet aucun corps étranger

ton cerveau tyrannise
tes organes ses esclaves

tes globules blancs ne savent même plus pourquoi
ils livrent une guerre perpétuelle aux bactéries

tes cellules sontmicroscopic-toilet
des totalitarismes

mais sur chaque copie de ton ADN
il y a une mystérieuse petite ligne

qui dit
« humain »


(Poèmes universels pour les microbes)


Effet boule de neige

Effet boule de neige slavas-snow-show

source photo

tu sais c'est l’effet  boule de neige  les flocons laissent « un précipité blanc » sur la cour d’un collège et l’avalanche de souvenirs de mes quinze ans parachuté en plein cours de chimie tu sais avec la vie comme un tube à essais grouillant de sales petits microbes hilares largués à l’extérieur et les cours annulés…

%d blogueurs aiment cette page :