Archives de Tag: morgan riet

Fais passer l’poème : Morgan Riet

J’ai lu Sous la cognée (éd° Voix Tissées) à l’envers, comme pour retourner en enfance. Les tours de phrases de Morgan Riet sont de vraies madeleines de Proust… Un extrait où je me suis bien reconnu :

Talonnade, feinte, roulette,
aile de pigeon, amorti
de la poitrine, petit pont,
tête plongeante…

Toutes ces choses
n’étaient pas vraiment dans tes cordes.
Toi, tu jouais gauche à l’arrière,
balisant, quand le ballon déboulait
dans tes guibolles,
te cramponnant souvent
à la seule tactique
que tu maîtrisais
en de pareilles circonstances,
celle imparable
……………………………….du boulet loin devant !

Aussi, tu n’as pas oublié
les leçons de dribble essuyées
et les débordements dangereux
de quelque attaquant sur ton aile
qui s’achevaient parfois,
galop fourbu,
par un bon tacle bourrin
de toi

qui jouait gauche à l’arrière
mais jamais, malgré tout,
en position  ………..de hors-joie.

Morgan Riet


eb1e7d28b3a607d21558e088f3886c3f

Nouvel extrait d’un de mes recueils sur le blog de Morgan Riet… cliquez ICI pour le lire, et merci à lui !


Parution : Perrin Langda & Compagnie

...Et voici un recueil collectif préparé par les éditions Mgv2>publishing et moi-même, avec les textes de mes amis Brice Haziza, Christophe Bregaint, Stéphane Poirier, Mike Kasprzak, Heptanes Fraxion, Thierry Roquet, Morgan Riet, Emanuel Campo et les miens, illustrés d’une couverture d’Eric Demelis.
5€ + 4€ de port
64 pages au format 14,8 x 21 cm
ISBN : 978-1-326-43226-3
Vous pouvez le commander directement sur Lulu.com ou sur Amazon s’il en reste (les frais de ports y sont moins chers).
Et je vous en propose un extrait signé Brice Haziza :

Une nuit d’orage et de sang

PL&CO

 

j’ai envie d’baiser
y m’dit
et dans ses yeux je vois
des enfants joyeux qui dansent la sarabande
sur une planète délabrée, poisseuse
et loin de son orbite

il sort de garde à vue après une nuit au gnouf
pour de la castagne et
sa meuf l’a largué à l’heure du café
bizarrement,
une certaine énergie se dégage de lui
comme s’il n’était pas tout à fait mort
et moi non plus

le temps est splendide
la terre est belle
il n’y a aucun avenir
sauf
le cul
les jambes
le tout enrobé dans une petite robe noire en dentelle
de ma copine
qu’il trouve so sexy today

à bientôt mon pote
le temps est splendide
la terre est belle
et
il n’y a aucun avenir.

Brice Haziza


Fais passer l’poème : Morgan Riet

..

Aujourd’hui, un extrait de Vu de l’intérieur, recueil de Morgan Riet paru aux éditions Donner à Voir en 2013 et illustré par Hervé Gouzerh :

Poème SM

..

vudelinterieur

C’est fou
ce qu’elle
peut faire,
ma femme,
avec un fouet !

..

Montés,
battus
fermement
en neige,
les blancs-becs !
Rare
qu’ils ne cèdent,
épanouis,
les coquins,
à l’averse
de sucre qui s’en suit.

..

Et quant à
mon doigt
lutin
qui souvent lanterne
dans le coin,
n’en parlons pas davantage,

..

ce serait bien trop indécent !

Morgan Riet (illustration d’Hervé Gouzerh)
Blog du poète


Les Tas de mots n° 16

couv-12-copieAu sommaire de ce nouveau n° des Tas de mots :

Majead At-Mahel – Nikola Akileus – Elisabeth Alleaume – Cédric Bernard – Dominique Borée – Christophe Bregaint – Gabrielle Burel – Pauline Catherinot – Laurent Deheppe – Chantal Godé-Victor – Floriane Guillot / Jeanne Riet – Etienne de L’Abbaye – Sophie Lagal – Perrin Langda – Claire Larquemain – Alain Leylavergne – Gérard Leyzieux – Mijo – Ana Minski – Vincent Motard-Avargues – Jean-Jacques Nuel – Philippe Païni – Jean-Michel Robert – Basile Rouchin – Tom Samel – Salvatore Sanfilippo – Marlène Tissot – Evelyne Vijaya

Photo de couverture : Morgan Riet


%d blogueurs aiment cette page :