Archives de Tag: neige

17 boules de neige
à se balancer dans la gorge

(ils sont
les gardiens
du silence)

(un beau jour
un peu de poudre
dégringole du ciel
et ils apparaissent
dans les parcs)

(puis ils
s’évanouissent
se métamorphosent
en touffe d’herbe
ou en crotte de chien
dans la fraîcheur
du redoux)

(c’est ça
le cycle des
bonhommes
de neige)

(cet
agréable
peuple du froid
fait d’eau pétrifiée
prête à fondre c’est
presque toi)

(des
traces

de
pas

dans
la

page
blanche)

(un
fl..c..n
..o..o
…….o
de p..ème
sur la
langue)

(les
confetti
du grand livre
du ciel planent
dans le vide)

(sous
le bonnet rouge
du soleil qui se couche
et la barbe des nuages
ton seul présent
c’est qu’il fait
– 1)

(il
ne reste
que
les squelettes
des
cadavres d’arbres
givrés)

(les grelots
c’est tes dents
qui grelottent)

(l’hiver
c’est du
papier toilette
pour nos grolles
pleines de crotte)

(tu
roules
ta bosse dans
les coups du sort
qui se sont accumulés
par l’effet boule de neige
qui aura donné corps
à ta courte
vie)

(toute
ton enfance
te fait des batailles
de boules de gêne
dans la gorge)

(et tu
te liquéfieras
devant la grâce
d’un rien)

(trois
gouttes
de sens)

(il neige
dans ta
tête boule
versée)


51ba506f55997cc6446a885892d8ce82
la Chartreuse n’a les chicots blancs
qu’une petite partie de l’hiver

sinon
y sont plutôt jaunes en automne
et même carrément verts à la belle saison

sur sa langue
vallonnée
un village
se tient au
frais comme
un bonbon
dans la neige

c’est clair
qu’on claque un peu
des crocs sous son palais

infiniment bleu
mais quand
on a la gueule dans les nuages
ça passe tout d’suite bien mieux

 


Le cycle de l’homme

fa9524f2fc57aac1e06e2471a7acb82d

tombés de eau
nés blancs
comme neige
et pluie
fondre en enfance
dévaler les alaises
à s’la couler
vers les douces
aux séants
houleux la tête déjà
dans les nuages


L’extraterrestre

purplecity

un ciel violet
la neige mauve
feux rouges
et néons bleus
le tram vert fluo
une matinée
comme une autre
dans l’univers


Boule à neige

falling-snow-gif

il neige
dans ma
tête boule
versée


Holistique


source photo : blogoth67

l'hygiène de la neige hâlée dans la nuit claire …............................................... lorsqu'elle s'assied face au miroir découvre la froide haleine hivernale la petite brise la glace et disparaît il ne reste qu'un corps raide et légèrement bleui la psyché en morceaux des bribes de gazouillis et l'aube équivoque

Tempête

Dans l'amorale et froide agitation des fluides Les mouvements ralentis des flocons dans le vide N'ont aucune unité Certains s'élèvent et d'autres chutent Ou virevoltent pour enjamber La balustrade et s'écraser sur mon balcon C'est une sorte de suicide collectif mais tout au contraire Je peux rêver que les autos et les passants Suivent le même mouvement Et virevoltent dans la dépression Passent en suivant l'agitation du vent De chaleur, de bagnoles qui s'envolent Et de failles sismiques Que les contraires sont équivoques Qu'une éternelle apocalypse Nous assassine et nous redonne vie Et que tu es venue vers moi En passant par dessus le balcon Comme un de ces flocons de neige Antisuicidaires et porteurs d'une accalmie Apaiser la tempête De mon côté de la fenêtre A l'intérieur de ma tête

Le monde est-il vraiment si blanc et rose ?


Le monde est-il vraiment si blanc et rose De la fenêtre de chez moi ? La ville a l'air d'un bonbon au glucose Figé dans la neige et le froid... Consommateurs, suis-je un chic type ? L'hiver, aux premiers froids, J’attrape sur-le-champ la grippe, Ne sors plus de chez moi, Et prie que le mal se dissipe... Pourquoi n'ai-je jamais vraiment Levé le petit doigt Pour qui, dehors, subit vraiment Les crocs de neige du froid ?

Chewing-gums

Ainsi que dans la neige Nos pas ne laissent pas De traces sur l'asphalte De la ville de Liège L'amour rend un peu con Mais ce sont des chewing-gums Par terre cradingues comme Une nuit de flocons Étoilée qui eux collent Et neigent à l'envers Du sol noir vers le ciel Noir de nos rues piétonnes Oui ! C'est un joli soir Pour picoler mon cœur !

Premier flocon

Dans les nuances uniformes de la neige au ciel de lait les couleurs de l’automne se sont en allées  haut tout là-haut se détache une floche rien une constellation d'étoiles légères en suspension et le printemps est de retour et le bonheur et l’équité le vaillant perce-neige mourra avant l’été

Juillet 2010


%d blogueurs aiment cette page :