Archives de Tag: nuages

Le cycle de l’homme

fa9524f2fc57aac1e06e2471a7acb82d

tombés de eau
nés blancs
comme neige
et pluie
fondre en enfance
dévaler les alaises
à s’la couler
vers les douces
aux séants
houleux la tête déjà
dans les nuages


Un ogre au balcon

ecaf46fe2d1f4c92fa773d434da34082

mon quartier sur la langue
papilles tuilées de toits

des forêts derrières les gencives
et les chicots tout blancs
comme des sommets enneigés
aux lèvres pleines de nuages
saignants tellement j’en ai
bouffé des couchers de soleil

source photo : Joe Webb


Dégradé

310da3f96899b4257bb7a64822d0b998

idées noires
murs gris
nuages blancs
passent comme
des moutons


La cité des anges

boston

un jour blond se lève
traverse le ciel bleu
en tirant des rayons
blancs sous les nuages
et redescend tout rose
quand la ville s’endort
sous son mobile coloré

 


Petit vert de Chartreuse

Aiguebelette3

des nuages
frais barbotent
dans l’eau bleue
du ciel pendant
que les montagnes
coulent à grosses
gouttelettes depuis
le lac vert où on boit
un coup en terrasse

 


Du fond d’une vinaigrette céleste

e832d9aa10b91291bd15bae32d1b94eb

bien touiller
les nuages
monter le ciel
en sauce avaler
des montagnes
de salades

source photo


Une vieille prière qui coule de source…

un fleuve n’a ni
passé ni pré-
sent ni futur
car il est à
sa source en même
temps qu’à l’estuaire
dans les nuages
et sous tes pieds


(extrait de Quelques microsecondes sur Terre, recueil inédit)

cars_humor_funny_bible_flood_moses_desktop_1700x1024_hd-wallpaper-870509photo trouvée ici


Nawel sur son nuage

il était moniteur de parapente
elle était prête
à toucher le fond
il l’emmena
au-dessus des nuages
au septième ciel
des bisounours

Care-Bears-IRL-bisousnours-1-550x283


Paréidolies

Paréidolies clouds_sheep

par-delà les paroles      nos idéaux des paréidolies        des parodies de paradis errants         au nez et à la barbe d’idoles   apparaissent disparaissent dans l’espace                      aérien

Le mouton qui comptait les nuages


Dessin de Mordillo

Il était un mouton qui dormait en comptant les nuages dans le ciel. Un jour, il arriva qu'il tomba amoureux d'un cumulonimbus spécial du nom de Jessica. Or, sous l'effet du coup de foudre, la jolie petite nuée se changea en tempête, et quand tout le troupeau sous la pluie fut trempé, celui-ci fit sa bête noire de notre doux mouton. Enfin, nul ne compta plus sans faire d'affreux cauchemars, sauf celui qui depuis, brûlant pour sa brebis, s'envolait chaque soir en fumée.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 007 autres abonnés