Archives de Tag: poèmes universels pour microbes

bulles

les bulles
les balles
les bols

déambulent
se trimballent
carambolent

dans le babil des fariboles
et des conciliabules

dans le grand métabole global
aux mille globules mobiles

où voilà qu’une cabale de symboles labiles

affabule sur des ribambelles de pierres tombales

(un vieux poème retravaillé… illustration de Tallmadge Doyle)


brestbrestbrets

au pif

vide
ondes
points
lignes toiles
bulles tiges

branches
troncs singes

hommes forêts vierges
montagnes continents
planètes systèmes
immenses méandres de feu
gigantesques univers parallèles
et dire que tout ça n’est peut-être

qu’une incommensurable pétole
pendue à la narine d’une vieille bestiole
infinie pour qui seules deux questions
subsistent
éternellement :

« HUM…
VAIS-JE LAISSER TOUTE MA CRÉATION M’ATTERRIR SUR LE BOUT DE LA LANGUE ? »

« OU NE FERAI-JE PAS PLUTÔT MIEUX DE RENIFLER UN BON COUP POUR LA RENVOYER D’OÙ ELLE VIENT ? »

 

 

image du collectif Brest Brest Brest


%d blogueurs aiment cette page :