Archives de Tag: poèmes

Boudiou d’boudiou d’boudiou que j’suis content d’vous annoncer la parution des Maximes de nulle part pour personne, écrites à partir des dessins d’Eric Demelis, en septembre 2017, aux éditions Voix d’encre !

Plus d’infos sur le site des éditions


Quelques dessins légendés improvisés hier après-midi chez Eric Demelis : j’ai essayé de me mettre à l’encre de Chine, mais c’est pas fait pour les gauchers…

 

 


Collier de poèmes
pour Tiphaine

tes yeux en amande
tes formes tendres comme de la frangipane
ta croûte craquante de galette bien dorée

quand je passe
mes ongles
dans tes cheveux noirs
comme du vinyle
j’ai presque l’impression
d’être John Lennon
qui vient de rencontrer
Yoko Ono

il y a assez d’or sur ta peau
pour tous les pauvres
mais je le garderai pour
moi

l’alignement
de tes grains
de beauté
est tous les jours
de bon augure
pour qui
s’y aligne

tiens
un papillon
s’est posé
sur la boule
de ton nez
comme une
paire de
lunettes

jolie carrosserie
si l’on considère
tes lobes d’oreilles
qui rebiquent
comme les deux ailerons
d’une bagnole tunée

ne t’inquiète pas poupée
je suis là pour te protéger
de mes angoisses

ton souffle sur les dunes des Badlands
une caresse sur le ventre du Nevada
main au fond des forêts du Yellowstone Park
je léchais les gorges roses du Grand Canyon
l’Empire State Building se dressait au loin
Old Faithful se réveillait
du souvenir d’un road trip
sur ton
corps

c’est un peu comme si
nous nous connaissions
depuis la nuit des temps
comme si j’avais tellement
écouté tes histoires
imaginé tes souvenirs
ressenti tes peines
réfléchi à tes pensées
qu’elles étaient même
devenues les miennes
comme si les mots
« tu es une partie
de moi-même »
n’étaient pas qu’une
simple expression

je me suis
toujours
senti bien
près de toi
tandis que
tu tricotais
en toute
tranquillité
l’écharpe
de notre vie
avec le fil
des jours

petite graine de pollen d’hibiscus
j’ai eu un sacré coup de pot
le vent t’a fait traverser deux océans
pour te déposer dans mes lorraines

quand tu me regardes
avec les yeux ronds
d’une petite fille étonnée
l’arc de tes paupières
tire une flèche invisible
tout droit dans le cœur
du petit garçon que
je ne pensais plus être

(extraits d’un petit recueil de 34 poèmes
écrits pour les 34 ans d’une certaine personne)


Des extraits de mon recueil Glace Belledonne et le début de L’Aventure de Norbert Witz’n Bong ! sur Poésiemuziketc le blog de Christophe Bregaint :


Content de faire partie de l’Anthologie Courts-Circuits, préfacée par Emmanuel Merle, et qui rassemble une quarantaine de poètes isérois. Pour se la procurer, contacter les éditions Sciriolus par mail à sciriolus@gmail.com. Extrait :
..

à quoi pensent les chiens
quand ils vont chercher la balle ?
ont-ils trouvé Dieu ?

Romain D’Onofrio


bédépoème avec Eric Demelis





un dessein légendaire avec Eric Demelis

E….


...

– un article d’Alain Boudet sur la Toile de l’un à propos de Glace Belledonne

– un extrait du même recueil sur le site de Morgan Riet

– une interview par Jean-Paul Gavard-Perret sur Le Littéraire.

Merci à eux trois !


Parution : L’Aventure de Norbert Witz’n Bong !

Un nouveau livre de bibi disponible aux éditions Gros Textes. La couverture signée Eric Demelis a été simplifiée depuis la dernière fois. La préface est de mon ami le poète Thierry Roquet. Ce sont des textes courts, en prose, qui racontent une histoire. Mais pas vraiment un roman non plus. Extrait :

Chapitre 26 : c’est du n’importe quoi

N’importe où. N’importe quand. N’importe qui. Peut basculer. Et nul ne sait pourquoi. La vie. C’est du n’importe quoi.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

ISBN : 978-2-35082-335-5
100 pages au format 14 x 7 cm
5€ (+ 1€ de port – port compris
à partir de l’achat de 2 exemplaires)
Commandes à
Gros Textes
Fontfourane
05380 Châteauroux-les-Alpes
Renseignements :
gros.textes@laposte.net



Selfie qu’une fille seule fit

(bédépoème avec Eric Demelis)

….

 

 

 

 


%d blogueurs aiment cette page :