Archives de Tag: poèmes

trois nouveaux desseins légendaires avec Eric Demelis


Trois nouveaux desseins légendaires avec Eric Demelis


3 grains de sable
sur cent milliards sont des planètes géantes réincarnées

anciennes
falaises tellement usées
par une extraordinairement lente

transhumance

des troupeaux
de cailloux roupillaient
dans une rivière

rêvaient de
plages à graille

Photo : Hubble, Judy Schmidt


de l’origine de l’or
des jours dorés


hier soir
deux anciennes étoiles
se sont embrassées avant de s’éteindre
elles envoyaient des comètes de platine
et des planètes dorées aux reflets chatoyants
dans toutes les directions de l’Univers connu
c’était il y a 130 millions d’années
et ce matin il pleuviote des diamants
par tous les télescopes
d’un drôle de petit appartement
tout à fait comme les autres
un gamin hurle une joie ubuesque
dans son nouveau pyjama jaune
une jeune maman s’éveille
en le chatouillant
avec le doudou de
sa « pépite »
sœur


« La Forêt », dessin d’Isabelle Porta, et mon texte qui l’accompagne, sont dans le dernier numéro de Violences, avec plein d’autres belles choses toutes mignonnes… La couverture est de Guillaume Decock. On se procure cette revue en contactant Luna Beretta.

 


– Papa ! On est dessus quelle planète nous ?
– On est sur la Terre. Cette planète-là.
– Est vrai ? On est dessus cette planète nous ?
– Non, ça c’est Mars. Nous, on est sur la Terre. Celle-là.
– Est vrai ? On est dessus cette planète ?
– Non, ça c’est Mercure. Nous, on est là. Sur la Terre.
– On est dessus cette planète ?
– Non, ça c’est Vénus. C’est pas la Terre.
– Cette planète ?
– Ça, c’est Neptune.
– Celle-là ?
– C’est Jupiter celle-là. Nous, on est sur la Terre. Celle-là. Celle qui est bleue.
– Et Juliette ? Elle est dessus quelle planète, Juliette ?
– Juliette ? Elle est sur la Terre, comme nous ! Pourquoi ?
– Dessus la Terre ! Pareille à nous ! Ouuui ! Je l’aime beaucoup Juliette, moi !

(dialogues philosophiques avec un gentil p’tit démon)

photo de thenewclotheshorse


un nouveau dessein légendaire avec Eric Demelis


Six de mes poèmes traduits en anglais par Pauline Levy Valensi sur le site New Poetry in Translation, it rocks !


l’esprit des lunes
(fumeur de poèmes)

shoobig-bang

ce soir
le ciel
est un délicieux
space cake géant

un grand rail d’aurore boréale
avec un peu de poudre de réel

après si vous voulez
j’ai aussi des rivières
d’étoiles à picoler

(livre d’artistes fait en deux exemplaires avec Thierry Lambert)


Parution : Maximes de nulle part pour personne  éditions Voix d’encre

« Trente-cinq personnages créés du fond des labyrinthes imaginaires d’Eric Demelis, isolés dans de petites vignettes dont Perrin Langda s’est efforcé de capter l’état d’esprit… »

Extrait :

 

     Terrien du Tout. Fils de bactérie. Va niquer ta mer. Pauv’ continent. Face de péninsule. T’es plein d’moutons. Tu pues du culte. Et t’as un gros néant. Alors ? Tu t’trouves toujours bobo ?

 

• format : 15 x 21 cm
• pages : 80 (35 textes, 35 illustrations)
• ISBN : 978-2-35128-139-0

Prix : 18 € + 3 € fdp

 

A commander ici quand le site sera à jour, ou bien en envoyant dès maintenant un chèque et votre commande à cette adresse, ou encore en me contactant si vous souhaitez un exemplaire dédicacé.

%d blogueurs aiment cette page :