Archives de Tag: poète

Pensées

Qu'est-ce qui a fait de vous ce trouble-fête Heureux dans les nuages ou dans les astres ? Tous ceux qui veulent vivre ont le même but Est-ce le bonheur d'un autre qui les frustre ? Vous vous êtes levé sensible un jour Tout à fait dissolu là dans le monde Des arbres, des passants et des voitures Calme et incohérent plein d'inquiétude Les gens vous fuient comme un extraterrestre Ou vous enferment dans des lieux communs Ont fait de vous un doux rêveur (mais rustre Aux discours niais singuliers et brumeux) Vous ne saisissez plus confus modernes Les bavardages des masses nocturnes On vous a décidé perturbé triste Le plus grand nombre pense que vous faites Partie des plus risibles des artistes Enfin, vous comprenez vous êtes poète

Les poètes sont parfois de gros casse couilles

Les poètes sont parfois de gros casse couilles
Ils ne sont pas si drôles qu’ils le pensent
Et vous rabâchent leur souffrance
Ou leur vision du monde à la con

Tout ça vous force à faire marcher votre cerveau
Ce que vous comprenez vous semble déprimant
Et vous détourne de ce qui vous plaît vraiment
Regarder de la merde vautré devant la télé


Ex nihilo

Quel est cet habile ange Qui vend des devises Et à partir de rien, D’une pression de phalange, Berçant des expansions Aux courbes des crises, Rafle les taux de change ? Un grand prestidigitateur Toi (Du chapeau noir du charlatan (Odieux Sont sortis mille lapins blancs) ? Escroc) ? Le poète La pute (Enguirlander de devises (Aux courbes lisses L’espace de nos vies grises) ? D’aucuns frémissent) ? Un trader (Des matrices d’argent Sur l’écran du néant) ? La roue tourne, et Fortune – increvable pouf ’ Au visage stupide, aux fesses superbes – Elève les plus faibles, abaisse les riches… Les yeux fermés vous sort de ces trucs de ouf Des dessous de nos tables et de nos bakchichs ! Change un gros tas de riz en sushis aux herbes ! Et en souffle de vent une exquise bouffe…

%d blogueurs aiment cette page :