Archives de Tag: pub

Jésus ne meurt jamais

……Et paf ! Jésus est mort ! Pub ! Des lèvres rouges demandent à un jeune homme en tee-shirt blanc de faire face à son avenir, et il part dans la nuit en courant. Une jolie femme se prélasse dans des draps violets. Un prof étale des formules farfelues au tableau, devant tout un public de lycéens blasés. Une jolie femme tartine de la pommade sur sa peau rose. Et j’essaie de zapper… Mais c’est encore la pub… Des avions virtuels se pourchassent… Ça fait des explosions hyperboliques dans le ciel bleu ! Un couple d’une vingtaine d’années en noir et blanc se court après, sur les toits des buildings, sur la plage, sur la route, dans la ville… Ils reprennent des couleurs. Un jeune homme en chemise de bûcheron, à carreaux rouges et blancs, vend son pc portable dans une petite boutique. Une jolie brune aux cheveux fins fait virevolter sa chevelure. Et je zappe à nouveau… Un maigrichon en costume à lunettes nous dicte ce qu’il faut penser de ce conflit dans un pays que je connais pas trop. Je pense qu’il y a jamais mis les pieds non plus. Je zappe encore. Des gens s’écrivent en un instant, d’un bout du monde à l’autre. Une jolie blonde aux longs cheveux bouclés fait tournoyer sa chevelure. Toute une famille achète gaiement des marques et des avenues, autour d’une petite table. Le Père Noël lui-même se sent battu sur son propre terrain ! Par un homme affublé de lunettes élégantes… Et les ados qui dansent, devant des écrans plats hauts en couleurs ! Encore un couple à se courir après, en dévalant le long d’un escalier tout en colimaçon ! Mais je dois revenir… Sur la chaîne initiale… Bravo ! Bébé rigole ! Tape dans ses mains ! Sur les genoux de sa maman ! Devant un autre écran. Notre jeune homme en tee-shirt blanc court dans la nuit et d’un coup il fait face à un autre. Nous y voilà. Fin de la pub. Jésus revient ! Mais il était pas vraiment mort.

pub nouvellezélande

photo : une pub trouvée ici


Les armes de la poésie (le film)

Les armes de la poésie (le film) rambo2Photo tirée de Rambo II (enfin je crois)…

… un AK-47  est sorti de mon carnet de poésie et je m’en suis servi pour exploser la tête de 72 connards dans leurs costards cravate les vagues ont effacé leur sang il ne restait  plus que nous deux sur la plus belle plage de Californie tu étais saine et sauve en bikini  et tu m’as avoué avoir envie d’une  petite  page de pub depuis que j’écris des poèmes à la con  nos vies ont peu changé mais c’est déjà  pas mal et demain soir à 20h45 je te montrerai combien je ferais peu  de vagues dans la réalité tu m’as donc avoué avoir toujours eu envie qu’un poète aussi  intrépide et bodybuildé que moi t’embrasse juste après avoir sauvé tes petites fesses des méchants et c’est  ce que j’ai fait après avoir rangé mon AK-47 dans mon carnet de poésie avec un air de dire t’as vu c’est pas si compliqué d’être heureux quand on fait un effort …

%d blogueurs aiment cette page :