Archives de Tag: recueil

Sinon, en cliquant ici, vous pourrez lire un article très sympa sur mon nouveau petit recueil Glace Belledonne


Fais passer l’poème : Estelle Fenzy

L’Entaille et la Couture, un très beau recueil à l’écriture tendre et serrée comme un gros câlin, par Estelle Fenzy, aux Editions Henry : extrait…

Serre-moi

Que pas un centimètre
ne nous écarte

C’est vide cet espace froid
quand debout face à face

Serre moi

Qu’il n’y ait de place
entre nos peaux

ni pour les regrets
ni pour la petite âme
d’un oiseau

 


Appel à souscription pour mon prochain livre. La souscription est une sorte de précommande qui permet à l’éditeur d’adapter le tirage à la demande. Il suffit d’envoyer la précommande et le règlement à l’adresse indiquée en bas.

La couverture est d’Eric Demelis.


Parution : Glace Belledonne


Je suis ravi de vous annoncer la parution de ce petit recueil d’une vingtaine de poèmes courts aux éditions de La Pointe Sarène. La couverture est entièrement réalisée par Danielle Berthet.

Disponible en librairie ou chez l’éditeur, contact via le site en cliquant ICI.

Le site de Danielle Berthet est ICI.

Glace Belledonne
isbn 978-2-9538632-2-2
5€

glace-belledonne

 


..Que v’là trois textes de Thierry Roquet extraits de L’Ampleur des astres, recueil d’aphorismes et de textes courts paru chez Cactus Inébranlable éditions, 2016…

couverture-l-ampleur-des-astresNi panne d’essence ni accident
je suis au volant de ma Clio grise. Je jette un oeil sur le tableau de bord puis dans les rétroviseurs latéraux puis droit devant.
– Tu ne démarres pas ? me demande ma femme.
– Non.
– Pourquoi ?
– C’est plus prudent de rester là sans bouger, ma chérie.

La fatigue d’être simplement là
Hier soir, le soleil s’est couché sans se brosser les dents.
Il a ronflé toute la nuit, faisant fuir la lune, les chats huant et les loups.
Au matin, il a pissé quelques gouttes de rosée dans son slip de nuages.
Lui aussi il commence à se faire vieux.

En souvenir, mon ADN
Je suis le nouveau, je découvre l’environnement de travail. Ça ne me plaît pas. Je reviens le lendemain. Ça ne me plaît toujours pas. Au septième jour, je quitte ce boulot, sans un mot d’adieu, sans un regard vers le passé, sans faire la bise au chef. Je ne laisse finalement que des mégots devant la porte d’entrée et, en une semaine, ça en fait un bon paquet. Près de 100. C’est ma façon de laisser une empreinte partout où je passe.


images262

« Nous sommes tous obligés, pour rendre la vie supportable, d’entretenir en nous quelques petites folies. » (Marcel Proust)

Un de mes textes fait partie des 112 propositions qui ont été retenues au sommaire de La Folie, recueil collectif publié chez Jacques Flament éditions.

Pour plus d’informations, ou pour le commander : cliquez ICI !


Dehors, recueil sans abri


107 auteurs sont réunis pour une belle cause dans cette anthologie réalisée par Christophe Bregaint et Éléonore James à laquelle je suis très heureux de participer.

Les bénéfices des ventes sont reversés à l’association ActionFroid qui oeuvre pour les sans-abri.

L’ouvrage est disponible dans pas mal de librairies, et on peut le commander sur le site des éditions Janus, ou sur celui d’ActionFroid.

1464529607944695_1046501652096520_5213847401081554899_n


Pour vous donner un aperçu, voici le poème de l’épatant Kenny Ozier-Lafontaine, alias Paul Poule sur internet :

– à quoi ressemble la bête ?
– je suis un monstre nu,
– et ses yeux ?
– vernis d’absence ils sont une erreur d’être,
– et son sang ? ses creux ? ses os ?
– ils suffoquent aux oubliettes de l’âme,
autrefois maudits par une pluie violette
parfois ils vocifèrent encore…
– et son cri ? de qui parle-t-il ?
– de l’âme photographiée quatre fois,
– mais la bête est-elle humaine ?
– elle a été privée du miroir il y a longtemps,
– la bête a-t-elle appris à rêver ?
– je ne suis d’aucune école, mon sang ouvre des portes
– la bête a-t-elle appris à mourir ?
– les six trous sur mon front sont oeuvre d’éternité
– et le diable ? et l’enfer ? et les flammes ?
– des coups de bâtons blancs, un supplice d’aveugle,
la nuit éclaire d’avantage le gouffre
– la bête espérait autrefois…
– autrefois est une misère, l’enfant est ivre, et la nuit le recouvre…
à mon horloge le ciel saigne d’avantage
– et sa peau parle-t-elle le langage des hommes ?
– ma langue est un chien triste comptant les jours, les heures,
les mots, les morts… tout est froid quand seul le souffle sépare du reste,

– la bête est-elle condamnée ?
– …
– à quoi ressemble la bête ?
– en ses patiences, elle demeure

Kenny Ozier-Lafontaine


Paysages écrits n° 26

PE26 - COUVLe numéro 26 de la revue Paysages écrits est consultable en ligne sur ce lien. On y trouve une chronique fine et juste de mon recueil Quelques microsecondes sur Terre, écrite par la poétesse Sanda Voïca, avec de nouveaux extraits et une des illustrations de mon ami Thibault Bourgoing. Pour lire cette chronique, cliquez ici.


eb1e7d28b3a607d21558e088f3886c3f

Nouvel extrait d’un de mes recueils sur le blog de Morgan Riet… cliquez ICI pour le lire, et merci à lui !


Quelques microsecondes en librairie

square

Mon recueil Quelques microsecondes sur Terre, publié chez Les Tilleuls du Square / Gros Textes, est disponible aux librairies du Square et Chapitre à Grenoble. Bon, il ne va peut-être pas rester là où les libraires l’ont mis pour la photo. Mais si ça vous intéresse, y’a plus qu’à y aller…

Chapitre

Le recueil est également toujours disponible par courrier en adressant votre demande à l’éditeur (gros.textes@laposte.net) ou à moi-même si vous voulez une ch’tite dédicace dessus (perrinlangda@gmail.com).


%d blogueurs aiment cette page :