Archives de Tag: thierry Lambert

l’esprit des lunes
(fumeur de poèmes)

shoobig-bang

ce soir
le ciel
est un délicieux
space cake géant

un grand rail d’aurore boréale
avec un peu de poudre de réel

après si vous voulez
j’ai aussi des rivières
d’étoiles à picoler

(livre d’artistes fait en deux exemplaires avec Thierry Lambert)


Ventre du vent
« Lune goutte du ciel »


nos corps sont des larmes de lune

nos crânes clairs ou boueux
stagnants tempétueux
traversent les cycles de l’Homme

nos cœurs barbotent
dans les marées du sang


***


(livre d’artistes en deux exemplaires
avec des dessins de Thierry Lambert)




« feather burger »
(la plume du shaman)


pèsent pas grand chose
nos plumes

comparées au
poids de toutes nos souffrances

mais l’érosion fait d’jolies pierres
à l’horizon d’ma belle Arizona

se dit l’indien
obèse dans son pick up

en bouffant son troisième
« feather burger »

***

(livre d’artistes en un seul exemplaire fait avec Thierry Lambert)

 


« la feuille »
(alchimie de l’air)

observons une feuille de chêne

sa peau a la couleur des prairies
où galopent les coccinelles sauvages

les branches de ses veines
dessinent un arbre généalogique
pour chaque petit brin d’herbe

dans sa sève
des étoiles naines
marient la lumière
aux pets d’vache

(livre d’artistes en deux exemplaires
avec un dessin de Thierry Lambert)

 


Un livre-je réalisé avec Thierry Lambert en deux exemplaires…

p1090651

p1090657

p1090661





p1090663
p1090664p1090659

 

 

 


Il faisait chaud alors j’ai écrit trois petits poèmes
sur trois petits signets en forme de flammes
réalisés par le talentueux Thierry Lambert.

fire


La dernière flaque

P1080692

Envahi par les extraterrestres de Thierry Lambert. J’leur ai filé un poème à ramener chez eux. Aux crayons de couleurs ce coup-ci.

Les habitants de cette planète sont des protozoaires, ils sont formés d’une seule cellule, les moins évolués ressemblent à une goutte d’huile dans une vinaigrette qui ne prendrait pas. Certains sont équipés d’une petite queue qui leur sert de ventilateur pour rafraîchir leurs partenaires sexuels – d’autres ont pris la forme d’un tube, et les individus les moins âgés les confondent souvent avec un toboggan. Il y en a qui se servent de la même ouverture pour l’entrée ou la sortie des nutriments ; bien sûr, ils réingèrent parfois les mêmes scories après deux ou trois digestions. On en rencontre aussi avec des milliers de grands cils tout fins. Ils vous observent, comme une multitude de jolis yeux, plus ou moins indiscrets… Ne soyez pas non plus surpris d’en voir adopter l’apparence d’une étoile… ou même se tortiller comme un croissant de Lune échoué au sol. Leurs villes flottantes ont l’air d’une mosaïque de formes et de couleurs variées en suspension : ils vivent ensemble et presque en paix, dans quelque flaque de souffre, échappée d’une ancienne catastrophe.

P1080696


P1080691

Un petit extraterrestre de
Thierry Lambert
a atterri chez moi
du coup je lui ai écrit
un poème dessus
ça lui apprendra.

Deux exemplaires
feutre stylo ciseaux…


Allumeuse d’horizons

J’ai fait un nouveau livre à la main en deux exemplaires, feutre et stylo, avec les superbes femmes chamanes de Thierry Lambert, que je remercie très sincèrement.

P1080674

..

P1080675

P1080682

Les deux pages de texte, vues de plus près, des fois qu’y’en ait qui veulent lire : 

P1080677

P1080685

 

 

 

 

 

 

P1080689


L’Algue

au rythme des vagues

Un nouveau livre d’artistes en deux exemplaires et tout aux crayons de couleurs, avec des dessins de Thierry Lambert, que je remercie. 

P1080662

P1080663

P1080664


%d blogueurs aiment cette page :