Changement de blog

Un incident technique idiot m’a motivé à faire quelque-chose que je voulais faire depuis longtemps, changer de blog… La suite de mes publications continue sur :

poésie bio

Si vous étiez abonné à ce blog, vous pouvez vous réabonner au nouveau avec les boutons en haut à droite. See u…

 

 


poésie biologique


en fait
le plus magnifique
lever du jour multicolore
ou le moindre ciel bleu
sont des complots
de notre invisible atmosphère
et de l’inclinaison de la lumière
pour nous dissimuler
la nuit qui règne
partout
ailleurs

(la théorie des complaintes)
(couplet I)

collage : Sue Davis

Voir l’article original

Lire la suite

poésie biologique

7 coutumes ancestrales
pour reconnaître un véritable homme de Néant


habitant
des parpaings
pleins de plages
perdues
en mers
de murs

habillé
de pelages
plastiques

tu t’éclaires
à la lueur
d’un torrent
barré
bien au chaud
de la flamme
d’un atome

pour graver des messages
sur des tablettes de sable
à la pointe d’un index
bien taillé

devant des
fééries
innées
créées
à partir
d’électrons

tu manges
tu changes
des êtres d’eau
en étrons dans
l’eau

tu t’essuies sur les arbres
et tu crames leurs fantômes
pour t’enfuir en voiture
faire un p’tit tour
de rien

Voir l’article original

Lire la suite

poésie biologique

dialogue XLIII
– de la Justice –

« ce monde est cruel
(ce monde est cruel)
ce monde est cruel
(ce monde est…* »

– Mais Papa ! Il arrête pas de dire que le monde est cruel, mais il dit pas pourquoi, le monsieur ! ‘Faut dire pourquoi ! Hein Papa ?
– Ben si quand même, il dit pourquoi avant, il dit que le monde est cruel parce qu’on meurt si on mange pas, donc on doit travailler, pour s’acheter à manger… C’est pas cruel ça ?
– Non, je trouve pas, c’est normal.
– Ah bon ?! Et le fait qu’on meure tous à la fin, tu trouves pas ça cruel ?
– Ah ben non, c’est normal. Un jour on meurt, c’est comme ça.
– Mais… Tu trouves ça bien ?!
– Ben oui, pourquoi ?
– Tu préfères pas que personne ne meure jamais ?
– Oh, pas tellement… Si on meurt jamais, on s’ennuie, après !
–…

Voir l’article original 31 mots de plus

Lire la suite

poésie biologique

– Papa, pourquoi les gens y vont dans les Églises ?
– Eh ben, euh… C’est compliqué… En gros, ils y vont pour se recueillir, pour prier…
– Mais Papa, ça veut dire quoi, prier ?
– Prier, euh… Ça veut dire qu’ils pensent très fort à Dieu, pour lui demander quelque chose…
– Mais c’est quoi Dieu, Papa ?
– Dieu, euh… C’est… Enfin… Tu sais, sur Terre, il y a beaucoup de gens qui pensent qu’il y a un monsieur dans le ciel… Enfin quelque-part… Un grand monsieur ou quelque-chose comme ça… Et s’ils y pensent très fort à ce Monsieur Quelque-chose, et qu’ils ont été assez gentils, eh ben le Monsieur, ils espèrent qu’il leur donnera ce qu’ils ont demandé… Voilà, bon, en gros quoi…
– Papa, c’est comme le Père Noël ? Il donne des cadeaux aux gens qui zont été bien sages ?
– Hé ! Hé ! Oui ! En quelque…

Voir l’article original 49 mots de plus

Lire la suite

poésie biologique

masque universel
en polypropylène

« comme ça je suis le masque »
Fernando Pessoa

je suis
le masque
au visage
en plastique
effacé

qui rêve
souvent
de prises de mains
de bisous – de câlins

mais qui reste
à distance
des humains

afin de ne pas contracter
le virus de leur connerie

et souris sous les fibres…

Voir l’article original

Lire la suite

poésie biologique

poème libre en vers courts

poème libre
en vers
courts

montre ses longues
pages blanches

te fait un peu
tourner les sens

imaginer
dessous
sous-entendus
imaginaires

ou pas…

poème libre
de porter
les text(il)es
qui lui plaisent.

Voir l’article original

Lire la suite

poésie biologique

les 7 non-strophes
du non-prophète
(ou 7 péchés aux conséquences pieuses)


par orgueil
les humains n’acceptent pas
de n’être qu’une grosse machine organique
qui s’éteint simplement
lorsqu’elle ne fonctionne plus
alors ils se sont imaginé
une âme

par gourmandise
comme ils ne peuvent se rassasier
du fait que leur conscience cesse d’exister après leur mort
ils ont même ajouté l’idée de leur âme immortelle

par avarice
ne pouvant concevoir
que leur existence
n’ait aucune signification
aucune valeur dans l’absolu
ils se sont dessiné un destin
accaparé des réincarnations
ou cherché un karma

par colère
contre l’idée
d’un monde
né du hasard
ils ont créé l’idée
d’un Créateur

par soif d’amour et de luxure
pour se sentir aimés et importants, vus, entendus
pour se sentir vibrer à l’intérieur de l’Univers
ils se sont persuadés que ce même Dieu
observait chacun d’eux avec grande attention
écoutait patiemment…

Voir l’article original 58 mots de plus

Lire la suite

poésie biologique

Voilà, mon recueil poésie assistance 24H/24 est sorti aux éditions La Boucherie Littéraire depuis quelques semaines…

J’ai reçu mes exemplaires auteur et j’ai bien pris le temps d’en feuilleter un. Je suis complètement comblé par le résultat. A part peut-être à la page 52, où la queue d’une virgule part un peu de travers. Je plaisante bien sûr…

Je remercie très sincèrement Antoine Gallardo pour son travail sur le livre en tant qu’objet, pour l’impressionnant travail de diffusion qu’il mène auprès des livres de ses collections, et également pour le travail critique que nous avons mené ensemble sur le texte pour l’améliorer. Des réflexions très intéressantes, où j’espère ne pas avoir été trop pénible à chipoter sur la valeur d’un point de suspension manquant..

Merci d’avoir permis à ce recueil de sauver au moins la nuit d’une personne.

Voir l’article original

Lire la suite

 

Dans quinze jours, sortie des Forêts de couleuvres de Laure Anders

et de mon prochain livre, poésie assistance 24h/24.

Ils seront disponibles en librairie et on peut déjà les y précommander.

Qu’on se le dise !

 

Lire la suite

poésie biologique

       Je suis plus que fier de vous présenter la couverture de mon nouveau livre, qui paraîtra en septembre. On peut dès à présent le commander en librairie. Un merci infini aux éditions La Boucherie Littéraire pour leur travail remarquable !

« Quand on se retrouve à faire défiler sa propre vie sur son fil d’actus, quand la voix du GPS ne parvient plus à guider notre âme perdue, quand la nature nous semble bien moins belle que le dernier jeu vidéo, ou quand l’horreur de la guerre saute sur le canapé, par un lien qu’on n’aurait pas dû ouvrir, le service d’aide Poésie assistance 24h/24, disponible en tous temps, en tous lieux, est là pour redonner confiance en la réalité à ceux qui croient encore que cela puisse changer quelque-chose. »

Voir l’article original

Lire la suite

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :